L’essentiel à savoir sur l’entretien et la réparation d’un Chariot élévateur à Lyon

Comment procéder à la réparation d’un chariot élévateur ?

En manutention, il est normal qu’après plusieurs heures d’utilisation, le chariot élévateur tombe en panne. Pour le remettre en état, il existe de bonnes pratiques à faire pour procéder à sa réparation.

Immobiliser le véhicule et prévenir le technicien

La première chose à faire lorsqu’on trouve une anomalie sur le chariot élévateur est de l’immobiliser. Cette étape est indispensable, qu’importe le type de panne détectée. Il importe surtout de signaler de façon visible que le véhicule est hors de service afin d’éviter qu’on ne tente de l’utiliser. Puis, il faut prévenir le spécialiste de la réparation chariot élévateur à Lyon. À savoir que seule une personne ayant des connaissances spécifiques pourra résoudre la panne d’un tel engin. Dans un entrepôt, cela peut être un technicien en maintenance logistique. Mais cette fonction n’est pas toujours systématique. Si aucun technicien n’est présent, il convient alors de faire appel à votre service client afin qu’il envoie un technicien. Ce dernier a fait une formation continue et pourra estimer la gravité du dysfonctionnement pour ensuite réaliser un diagnostic. Par exemple, une panne mécanique ou électrique n’a pas le même effet qu’une petite panne de gazole.

Consulter le journal de maintenance logistique

Pour la réparation, le technicien utilise son ordinateur et consulte le journal des erreurs pour identifier l’origine de la défaillance. Il pourra ainsi prendre les bonnes décisions et les mesures nécessaires afin de résoudre le problème. Il importe de préciser que la loi impose la maintenance et le contrôle des appareils de levage. Selon la réglementation, les responsables de l’entrepôt doivent désormais suivre quelques modalités de maintenance sur les appareils de levage. Un arrêté stipule en effet qu’il devient obligatoire de tenir un journal de maintenance pour optimiser la gestion de l’engin. De plus, ce journal permet de savoir si un chariot élévateur affiche déjà des pannes et des années d’utilisation sur son compteur. Ce qui permet de décider s’il est temps ou non de le remplacer.

Assurer une bonne prévention

Pour pouvoir conduire l’engin, les caristes doivent suivre une formation spécialisée. Durant cette formation, ils apprendront les compétences nécessaires pour entretenir les chariots élévateurs. Par ailleurs, ils sont contraints d’assurer toutes les inspections visuelles et fonctionnelles des véhicules. Vous devez ainsi vous assurer que vos caristes respectent bien ces inspections afin de limiter les frais de réparation. Certaines vérifications sont à faire quotidiennement, telles que l’absence de flaque pour indiquer une fuite. En outre, les caristes sont aussi tenus de faire des contrôles systématiques. Cela consiste à vérifier à chaque utilisation, que tout fonctionne comme il se doit. Enfin, des contrôles périodiques sont également indispensables pour garantir le bon fonctionnement des chariots élévateurs. Toutes ces vérifications contribuent à la réparation et à l’entretien de vos appareils de levage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *